Mot du directeur général

Un centre spirituel, pour quoi faire ?

Photo_C.Grondin

Plus d’une fois, en tentant d’expliquer à des non-initiés la nature de mon travail en accompagnement spirituel, j’ai entendu mes interlocuteurs résumer ainsi la conversation : « Au fond, tu es une sorte de travailleur social ». Pendant longtemps, devant une telle réaction, j’ai pensé en moi-même que l’accompagnement spirituel demeurerait difficilement compréhensible pour le monde non religieux, voire même pour les croyantes et croyants qui n’ont jamais bénéficié d’une telle aide. Aujourd’hui, avec le recul, il m’apparaît que cette figure – « une sorte de travailleur social » – traduit une saisie intuitive étonnamment juste de l’accompagnement spirituel et, plus largement, de la mission confiée à une institution comme le Centre de spiritualité Manrèse.

L’accompagnement spirituel est assurément un travail au service du lien social, plus exactement au service de l’humanisation des rapports sociaux. En plaçant la Parole – le discernement du Verbe fait chair – au principe de son intervention, l’accompagnement spirituel insuffle un dynamisme qui constitue l’originalité de cette « sorte » de travail social. La communauté humaine s’édifie sur le fondement d’une Parole qui lui est adressée pluriellement, chacun la recevant selon la singularité de son histoire de vie. L’écoute de cette Parole révolutionne l’existence humaine et la fait se dilater aux dimensions de l’amour qui « doit se mettre dans les actes » par la libre circulation de tous les biens reçus de l’Autre que nous appelons Dieu (Exercices spirituels 230 ss). Cet amour innerve donc tout à la fois les relations interpersonnelles et la vie en société.

Voilà ce à quoi doit servir un centre spirituel et, très spécialement, un centre de spiritualité ignatienne, caractérisée par son immersion « au coeur du monde » ainsi qu’en témoigne le beau nom de la revue publiée par le Centre Manrèse. De même, tant les divers chemins d’exercices spirituels que les activités de formation à l’accompagnement que vous découvrirez dans notre programmation 2019-2020 participent de cette même mission d’incarnation de la Parole en chair humaine.

A vrai dire, il n’y a pas plus beau travail social que le travail spirituel !

Christian Grondin
Directeur général